- -

Présence et pensées

Claire Briqué Pellet Claire Briqué Pellet Beantwortet
Bonjour, Je viens seulement de commencer les séances non gratuites. Dès que je commence à respirer lentement, c'est le vide intersidéral, plus de pensées... Si j'ai bien compris, l'objectif c'est plutôt de lâcher prise sur les pensées, je suis très perplexe devant les exemple de fleuve ou de cascade, car je n'ai pas de flot de pensées avec lequel prendre du recul ou à observer... est-ce normal? Merci
Claire Briqué Pellet
3

Kommentare

1 Kommentar

  • Anais
    Offizieller Kommentar
    Bonjour,
     
    Merci de la confiance que vous nous accordez.
     
    Cela arrive, et c'est tout à fait normal. On pense toujours en fait! C'est le travail du cerveau. C'est juste l'intensité et la fréquence des pensées qui peut varier.
    Continuez à observer ce qui se passe en vous, les sensations, vote respiration: vous pensez peut être à votre pratique, à vous appliquer... Dans ce cas, relâchez votre attention un peu car vous êtes trop concentrée. Il faut trouver le juste milieu entre relâché et concentré.  
    Lorsque vous vous rendez compte qu'aucune pensée n'arrive, c'est déjà une pensée ! ;) De même si le silence vous gêne, rappelez-vous qu'il est là pour vous aider à vous reposer dans votre propre conscience, quelle que soit l'expérience que vous avez mis au centre de votre attention (souffle, sensation, mais aussi inconfort, ennui...): soyez astucieuse en utilisant ces obstacles comme de nouveaux supports de contemplation.
     
    Enfin, rappelez vous que lorsque vous méditez, il n’y a rien de spécial à atteindre, donc impossible de mal méditer. :) Il faut cependant se souvenir que ce n’est pas forcément plaisant ou relaxant. Les difficultés que vous pouvez éprouver sont normales et font partie de l’exercice.
     
    Prenez soin de vous. 
     
    Anais
    Anais

Kommentar hinzufügen

Bitte melden Sie sich an, um einen Kommentar zu hinterlassen.